Sélectionner une page

A Barcelone, nous aimons le chocolat. Toute occasion est bonne pour avoir un chocolat chaud avec des churros ou melindros. Toujours en bonne compagnie.

Nous disons que nous ne pouvons manger du chocolat que quand il pleut, pour éviter de grossir.

Mais ce text n’est pas sur le chocolat, ou de la nourriture, ou de la pluie. On vous parlera d’architecture. Plus précisément de la Maison Amatller de Puig i Cadafalch.

Dans le Passeig de Gràcia, au milieu d’un tourbillon de voitures, les bus, les bicyclettes, les touristes et les habitants, nous trouvons trois maisons qui composent la Manzana de la Discordia. Séparés par quelques pas nous avons la maison Lleó i Morera, la Casa Batllo et notre protagoniste, la Maison Amatller de Puig i Cadafalch.

Le Passeig de Gracia: une avenue en expansion

En 1898, M. Antoni Amatller i Costa a acheté un immeuble situé au numéro 41 du Paseo de Gracia. Il s’agit d’un immeuble construit en 1875 sans beaucoup de charme ou d’intérêt. En plus de vivre dedans, Antoni Amatller voulait louer les appartements des étages supérieurs.

Mais qui était Antoni Amatller? Pour commencer, Il était un homme d’affaires industriel et catalan, troisième génération d’une famille de maîtres chocolatiers. Il collectionnait de verre antique et il était accroché sur un nouveau passe-temps très tendance dans la bourgeoisie: faire des photos.

Pour sa nouvelle résidence sur le Paseo de Gracia, où il va vivre et surtout, montrer son statut, il décide d’embaucher Puig i Cadafalch.

La Maison Amatller de Puig i Cadafalch

La façade du bâtiment est comme un livre ouvert, où nous lisons la vie de la famille Amatller, sa relation avec l’architecte et le moment historique.

Puig i Cadafalch (sa biographie, bientôt dans notre blog) était un mathématicien et architecte ainsi qu’un expert en histoire de l’art. À la maison Amatller il dessine une interprétation du gothique catalan modernisée avec des éléments décoratifs tels que la céramique et la mosaïque. Et au sommet de la façade, va créer un élément triangulaire qui simule du chocolat et donne à la maison un aspect nordique. En fait, il cherchait à dissimuler le studio de photographie M. Amatller (situé sur la terrasse de l’immeuble).

La Maison Amatller de Puig i Cadafalch

La Maison Amatller de Puig i Cadafalch

La façade du bâtiment est comme un livre ouvert, où nous lisons la vie de la famille Amatller, sa relation avec l’architecte et le moment historique. Nous vous invitons à découvrir avec nous la Maison Amatller de Puig i Cadafach et ses relations avec ses voisins. Une excellente promenade à travers la Barcelone du début du XXe siècle.

Désirez vous une visite avec un grand luxe de détails?. Nous pouvons organiser une visite à l’appartement des Amatller, où encore s’exposent la collection d’art de la familiale (oui, oui, l’original), leurs meubles et même les livres de la comptabilité!